La nacre en bijouterie : origine, utilisation et entretien

Parfois considérée à tort comme un minéral, la nacre se trouve à l’intérieur des coquilles de certains crustacés comme les huîtres ou les moules. Irisée et laiteuse, cette matière particulière est prisée en joaillerie pour ses propriétés esthétiques. Ses couleurs vont du blanc opaque au noir profond en passant par presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel en fonction de l’éclairage.

Petite histoire de la nacre à travers les âges

L’utilisation de la nacre pour confectionner des parures ne date pas du siècle dernier. Au contraire, c’est une matière qui se retrouve dans des bijoux très anciens, plusieurs millénaires avant J-C. Nombreuses sont les civilisations qui ont succombé au charme de la nacre : les Badaris d’Égypte, les Mayas, les Mongols, les Ottomans et bien d’autres.

Cela peut vous intéresser : Quel bijou offrir à un homme ?

Au fur et à mesure de l’évolution de la société, la nacre s’impose dans différents domaines. Elle sert aussi bien à faire office d’implant dentaire qu’à enrichir la construction du Taj Mahal au 17ème siècle, à confectionner des boutons au début du 20ème siècle qu’à améliorer les processus de chirurgie osseuse. Elle agrémente les sculptures et bibelots, puis est intégrée dans les produits cosmétiques tels que les rouges à lèvres. Plus récemment encore, c’est dans les peintures automobiles que la nacre dévoile son potentiel.

D’où vient la nacre utilisée en joaillerie ?

Certains coquillages (huître, moule, ormeau) fabriquent naturellement de la nacre à l’intérieur de leur coquille en utilisant de l’aragonite, un minéral dérivé du calcium. Cette matière organique les protège des agressions. Ainsi, les perles de nacre trouvées dans les huîtres ne sont que le résultat d’une action protectrice du mollusque envers un corps étranger qu’il recouvre de nacre.

Sujet a lire : Les boucles d'oreilles vous rendent-elles plus séduisante ?

L’industrie est incapable de reproduire cette matière dont la structure reflète la lumière sous différents angles, créant tout un éventail de couleurs. La nacre de joaillerie est donc issue d’élevages de coquillages. Elle est mise à bouillir afin d’être ramollie, puis découpée selon la forme souhaitée pour confectionner des bijoux. L’artisan joaillier peut ensuite lui adjoindre d’autres métaux afin de créer une médaille nacre et or, ou l’utiliser pour sertir un collier, des boucles d’oreilles.

Entretenir ses bijoux en nacre

La nacre est fragile, car elle est organique, c’est-à-dire produite par des organismes vivants. Elle résiste aux contraintes du quotidien mais demande de prendre certaines précautions afin de conserver son aspect brillant et lisse. Son indice de Mohs (dureté de la pierre) est seulement de 2,5 à 4, contre 7 pour le quartz et 10 pour le diamant. Les chocs, les frottements avec des matériaux plus durs peuvent rayer un bijou en nacre.

Lorsque vous ne portez pas votre pendentif ou votre bracelet en nacre, veillez à le conserver dans une boîte sur un coussin de velours ou dans un pochon à part de tout autre bijou.

Un nettoyage précautionneux

La nacre peut se ternir, et vos bijoux perdre de leur éclat. Afin de nettoyer un collier ou une médaille en nacre, il faut procéder par plusieurs étapes :

– nettoyez d’abord le bijou avec de l’eau froide et un peu de savon ;

– rincez bien puis essuyez à l’aide d’un chiffon doux propre ;

– polissez la surface de la nacre dans un premier temps avec de l’eau et du vinaigre ;

– ajoutez un peu d’huile et massez délicatement ;

– finissez en polissant le bijou avec de la laine.

Comment reconnaitre un bijou en nacre véritable ?

Il est assez facile de reconnaitre de la vraie nacre. Celle-ci offre un aspect laiteux et irisé difficile à imiter. Lorsqu’elle n’est pas teinte, elle accroche la lumière et renvoie de multiples reflets colorés. Toutefois, si vous voulez être sûr avant de choisir un bijou pour une femme, rendez-vous dans une maison de joaillerie réputée et installée de longue date plutôt que sur un marché ou dans une boutique quelconque.

Source images : https://cdn.pixabay.com